être parent, quelle aventure !

la faune du jardin magique

13 novembre.auteurs.0 Commentaire

tbonjour et bienvenue au Parc Jean Moulin . au coeur duquel, se trouvent les jardins partagés « le jardin magique » .

l’un des tours de magie joué en ce lieu se nomme biodiversité … oui en coeur d’agglomération .

cet article est dédié à la faune qui peuple ces lieux .

nous allons passer en revue les diverses espèces animales qui peuplent le parc et apprendre à les identifier et à les connaitre un peu mieux .

1- les mammifères

Ce sont les plus visibles ici . parmi eux, nous comptons les Hommes, , leurs animaux domestiques chiens et chats ainsi que les rats .
Biologiquement, nous avons en commun de mettre au monde des petits que nous allaitons . chat


 

2- les oiseaux

Si on ne les voit pas toujours, c’est un plaisir de les entendre .
Les oiseaux sont des vertébrés pourvus d’ailes et couvert de plumes ; ils pondents des oeufs .
les plus communs ici sont les petits moineaux, rouge gorge et rouge queue noire, des mésanges . Nous avons aussi de plus grande taille les pies et corbeaux choucasse, les pigeons ramiers et tourterelles turques ; parfois des goelans argentés venus du litoral marin ou du lac du salagou .

la huppe fasciée illustrée ici vient nous rendre visite à la belle saison

huppe


 

3-arthropodes

Le mot arthropode signifie qui possède des pattes articulées .

~les arachnides ont 8 pattes , il y a les araignées et les scorpions par exemple . exemples rencontrés : tomises et aoutâts (une sorte d’acarien vivant à l’extérieur, on ne le voit pas mais on sent les démangeaisons sont très douloureuses) sont classés ici .

épeire frelon (argiope bruenichi)
épeire frelon (argiope bruenichi)

~les myriapodes : leur nom indique de nombreuses pattes ; nous croisons à Jean moulin des milles pattes, et des scolopendres (illustration) .

scolo

~crustacés : comme les crevettes ; leur squelette est à l’extérieur (exosquelette) ! mais non pas de crevettes au jardin, des cloportes plutôt …
les cloportes participent à la décomposition du bois, en observant par exemple du bois de paillage apporté au jardin, on voit à quel point ce bois brut est quasi transformé en terre après leur passage .
cloporte

__les insectes sont composés d’une tête, un thorax et un abdomen ; ils ont 3 paires de pattes

~les diptères leur nom indique que ce sont des insectes possédant deux ailes . exemples visibles au jardin : mouche domestique, mouche à damier, drosophile (surtout au compost), moustiques, syrphes .
un taon :
taon
shcéma diptère

~les lépidoptères , papillons de jours et de nuit .
les papillons naissent d’un oeuf sous forme de chenille, celle du sphinx tête de mort découverte par lise
chenille sphinx tête de mort

à terme, la chenille se change en chrysalide et l’adulte (aussi appelé imago) sort de cette chrysalide

chrysalide
exemples rencontrés : des lycènes comme Polyommatus Icarus

polyommatus Icarus

ou encore le cuivré commun (lycaena phlaeas)
cuivré commun

, des pierides comme la pieride du chou mais aussi le soucis ; le gazet (aporia crataegi) en photo ci dessous

gazet

des hespéridés comme pyrgus malvae
pyrgus

des papillonidés comme machaon et le flambé (ci dessous)
flambé

; des nymphalidés comme la petite tortue, le vulcain ou le merveilleux pacha à 2 queues (charaxes jasius) qu’on aperçoit parfois à la voie ferrée

pacha
on croise de nombreuses phallènes,des bombyx, des sphynx ainsi que diverses teignes et noctuelles qui sont des papillons de nuit .
certains papillons sont classifié de nuit de part leur morphologie, mais ils volent de jour , on voit des zygènes (photo de zygène de la lavande)

zygène de la lavande

et le morosphynx par exemple .

morosphynx

la bien nommée clandestine est un parasite du palmier que l’on peut croiser, c’est un papillon de nuit
clandestine

~les orthoptères ; les grillons,courtillière, sauterelles et criquets .
la distinction entre sauterelle et criquet se fait grâce aux antennes longues chez les premières courtes chez les seconds .
de nombreux criquets et parfois des épiphigères ont été vues au jardin .

l’épiphigère, une sauterelle aux très longues antennes sur la première photo un mâle (couteau proéminant visible à l’arrière de l’abdomen) puis une femelle :
epiphigere2

epiphigère 3
un criquet aux courtes antennes
criquet

~les hémiptères : pour la plupart phytophages ( se nourrissant de végétaux) ce sont par exemple les pucerons, cochenilles, gendarmes et autres punaises mais aussi la célèbre cigale
cigale

ou encore une punaise prédatrice

punaise

~les coléoptères : des larves de petits et grands rhinocéros ont été observées, des hannetons, le staphylin, des carabiques, le ver luisant et nos amies les coccinelles sont là

coccinelle

des cétoines
cetoine

 

l’Hoplie bleu (Hoplia caerulea) quel beau scarabée n’est ce pas ?
coléo

~les hyménoptères ; un très vaste ordre dont l’une des caractéristique est d’avoir 4 ailes membraneuses ; dont les ailes antérieures sont de taille plus importante que les postérieures; à l’âge adulte . chez les fourmis, seuls les princes et princesses sont pourvus d’ailes que la reine arrache une fois installée ; les ouvrières, asséxuées n’en n’ont pas .
les rôles des hyménoptères sont très variés, pollinisation (abeilles et bourdons), prédation (guêpes), travail de la terre (fourmis)
nous croisons guêpes communes, maçonnes et fouisseuses; des fourmis, des abeilles solitaires, charpentières et sociales .

abeilles

des bourdons
bourdon

la guêpe commune
guepe

~les odonates ; ce sont les libellules qui viennent régulièrement nous rendre visite . cette présence démontre qu’elles trouvent des proies donc qu’il y a abondance ; les odonates sont carnivores .

libellule

lib

libe

~mantidés . Nous avons pu observer l’Ampuse (ou diablotine) dans notre jardin . tout comme les odonates, ce sont des prédateurs , indicateurs d’abondance; elles régulent les populations . photo de mante religieuse verte :
mante
et une mante religieuse brune pas encore adulte
mante2
~les blatidés blattes et termites . les blattes qui vivent dehors ne sont pas les blattes germaniques capables d’infester nos domiciles ; elles ne vivent que dehors .
blatte des jardins


5_les autres membres du peuple de l’herbe ….

~reptiles ;  nous avons observé lézards vert et lézards des murailles au jardin
lézard

~batraciens : une rainette méridionale était venu nous rendre visite
rainette
la différence principale avec la rainette verte est que la ligne de couleur marron qui commence sur la tête s’arrête peu après l’oeil ; tandis que chez la rainette verte, elle se prolonge tout le long du corps .

~le sous ordre des lumbricina , les lombrics et vers de compost …. essesentiels à la qualité de la terre . ils représentent la plus grosse biomasse du quartier … Le poids des lombrics est plus grand que le poids de tout les habitants .
lombric :
lombric
~mollusques:  il s’agit des escargots et limaces ici
limace
les limaces, bien que considérées comme des ennemis par les jardiniers sont essentielles à la reproduction de beaucoup de champignons, en collaboration avec les lombrics .

et toutes les colemboles , bactéries et autres créatures trop petites pour être observés à l’oeil nu … plus d’un million d’êtres dans un seul gramme de terre !

Il suffit d’ouvrir les yeux pour voir le balai de tout ces animaux qui sont là , ils nous sont utiles . Nous avons besoin, humains les uns des autres , de nos animaux de compagnie qui nous portent tant d’affection mais aussi et presque surtout de tout les plus petits Ils rendent la terre fertile , sans eux, rien ne pousserait . ils pollinisent nos fleurs, nos fruits et légumes ; ils nourrissent les oiseaux .
On appelle ce tour de magie l’interdépendance . nous ne pouvons vivre seuls, vivons avec eux .

Hamon Céline

© 2015 OWA, tous droits réservés.