être parent, quelle aventure !

Jardinons ensemble !

19 mai.auteurs.0 Commentaire

Enquête au jardin !

Drame au jardin magique !

Un des jardiniers du jardin magique avait minutieusement effectué un semis, et revenant le lendemain matin pour arroser… stupeur ! Toutes ses graines avaient disparu.

Une dizaine de participants sont donc venus au jardin cet après-midi pour constater le méfait.. Et partir à la recherche de cet Arsène lupin des champs.

Indice #1 (après agrandissement !)

« Chers enquêteurs, chères enquêtrices, si vous lisez ce message, c’est que vous êtes sur ma trace. Mais je suis trop futé(e) pour que vous me retrouviez ! Si rusé(é) que je vais même vous laisser quelques indices. Essayez donc de m’attraper ! Rassurez-vous, je sais me défendre si on m’attaque, mais je ne pique pas ! Et bien sûr, ne pensez pas que je sois encore au jardin… »

Au fur et à mesure des indices et de l’enquête, l’étau se resserre : il s’agit d’un insecte ! Les enfants sont donc partis à la recherche des suspects : criquets, coccinelles, fourmis, araignée… dont ils ont pu dresser un portrait-robot.

Indice #3

« Après avoir dérobé les graines du jardinier, j’ai croisé sur ma route une sauterelle ! Enfin, je le pensais : le criquet n’était pas du même avis. Mais comme moi, son corps est composé de 3 parties. Au fait, connaissez-vous la différence entre ce criquet et une sauterelle? »

Indice #5

« Alors, êtres à 2 pattes! Comment vous débrouillez-vous ? Si l’enquête piétine, revenez sur vos pas, et à la lumière de la bougie, le 1er indice vous éclairera ! »

Et l’encre sympathique confirme les soupçons : il s’agit d’une fourmi !

Chacun a alors pu fabriquer un outil fort pratique pour poursuivre les investigations : un aspirateur à fourmis ! Et c’est reparti, les enfants ont pu collecter quelques nouveaux suspects, identifiés grâce au guide de reconnaissance des fourmis par couleur.

Le suspect a finalement pu être reconnu : seule une espèce de fourmi est exclusivement granivore, c’est-à-dire qu’elle ne mange que des graines… retrouvées, ce qu’il en restait du moins, devant sa fourmilière !

des nouvelles de l’expédition asperge !

Vendredi, sur le crok’midi les convives ont choisi de cuisiner des pâtes aux asperges pour le prochain repas. Pour assurer le remplissage des assiettes, une sortie au château de Clermont a été programmée, ce mercredi 8 mars, pour ramasser des asperges sauvages.
Yasmine, Lila, Jocelyne et Fatima, accompagnées de Vivien sont allées à la chasse aux asperges ! Elles sont revenues ravies et émerveillées par le lieu qu’elles ont découvert aujourd’hui. Une vraie surprise pour Fatima qui habite Clermont depuis 30 ans mais n’était jamais monté jusqu’au château.
Un grand merci à Henri, qui n’a pas pu venir aujourd’hui mais nous a apporté hier deux beaux bouquets d’asperges.

Rendez-vous vendredi 10 mars, pour la dégustation !

Le compost passé au crible !

Ce vendredi 17 février avait un avant-goût de printemps au jardin familial de la résidence Jean-Moulin. Jardiniers, petits et grands, se sont retrouvés autour d’un des bacs composteurs installés par Terre-Contact, le Syndicat Centre Hérault et l’association Terre en partage de Lodève :

Les déchets ménagers biodégradables y sont régulièrement déposés par les habitants, et ont eu le temps depuis cet automne de se faire digérer par les décomposeurs de la matière organique.

Les enfants n’ont pas hésité à fouiller dans le bac qui « sentait bon la terre et la forêt », pour y trouver une multitude de cloportes, vers de terreau mais aussi des fourmis ou encore de grosses larves de coléoptères, mangeuses de bois. Et si c’est sans risque que l’on peut farfouiller dans le compost, mieux vaut tout de même porter des gants en cas de rencontre inopportune avec un scolopendre, millepatte carnassier pouvant être venimeux et dont la morsure est très douloureuse.

Une partie du tas a ainsi pu être criblée, c’est à dire passée au travers d’une grille pour mettre de côté tout ce qui ne peut pas aller au jardin :

  • morceaux de bois encore trop volumineux

  • résidus de cuisine trop long à se dégrader comme les os ou les coquillages

  • ceux qui se sont trompés de poubelle, comme les morceaux de plastiques ou de métal.

Quant au compost dit « mature » , c’est à dire suffisamment décomposé pour être épandu au jardin, il fera le bonheur des jardiniers et des légumes du jardin familial !

En effet, l’apport de compost, de préférence quand la vie du sol est en activité (hors période de gel ou de sècheresse), au printemps ou à l’automne, a plusieurs effets, et notamment:

  • de relancer ou d’entretenir la vie du sol avec ses microorganismes (bactéries, champignons,..) et invertébrés décomposeurs ;

  • de nourrir le sol et ses habitants de façon durable : certains nutriments, minéralisés, seront immédiatement assimilables par les cultures, et d’autres mettront encore 1 ou 2 autres années pour l’être, fertilisant progressivement le sol ;

  • d’amender la terre: apporter de la matière organique, surtout aux sols lourds et argileux, allège et aère le sol ;

  • d’améliorer la capacité de rétention de l’eau dans la parcelle.

N’oublions pas que le compost est une matière vivante, et qui a besoin d’eau et d’air : une fois épandu au jardin, il doit être protégé soit en le recouvrant de paillage, soit en l’incorporant dans les premiers cm du sol !

Demandez le programme !

Ouverts à tous, les ateliers Jardinons ensemble sont familiaux un mercredi et un samedi sur deux de 14h30 à 16h30, et pour les adultes les vendredis de 14h30 à 16h30, rejoint à 16h par le collectif des Incroyables comestibles dès vendredi 24/02 et durant le mois de mars pour le lancement des semis!

MANGEOIRE

Vivien m’a proposé de venir pour fabriquer des mangeoires. ça me disait de venir pour apprendre à fabriquer et savoir comment attirer les oiseaux.

J’ai coupé des oranges et après je les ai pressées. J’ai raclé l’orange pour enlever la pulpe et mettre le manger des oiseaux.

J’ai aussi pris des photos pour montrer comment on fait.

Voici les images

article écrit par Lotfi

Les fleurs de printemps sortent ! Le jardin se pare de couleurs, venez le découvrir, le vendredi après-midi Lise et les habitants vous accueillent !

© 2015 OWA, tous droits réservés.