Widgetized Sidebar

This panel is active and ready for you to add some widgets via the WP Admin

Association de familles en Coeur d'Hérault

Incroyables Comestibles, un lien entre la ville et ses habitants

Savez-vous planter les clous ?
Jeudi 9 février s’est tenu, à la ressourcerie de Clermont l’Hérault, un atelier tonitruant :
Une vingtaine de participants s’est portée volontaire pour fabriquer des jardinières. L’initiative était soutenue et co-organisée par le collectif des Incroyables comestibles, la ressourcerie et des associations du pays coeur d’Hérault: Demain la Terre !, Concordia, et Terre-Contact.
Equipés de marteaux, scies et pieds-de-biche, les bricoleurs venus de Clermont, mais aussi de Gignac, ou Laulo ont alors démantibulé des palettes pour leur offrir une autre vie, en les transformant en jardinières. Sans blessé à signaler, l’après-midi s’est déroulée dans une bonne ambiance, ouverte, entre deux coups de marteaux, aux échanges, et fut ponctuée par une agréable et méritée pause boissons chaudes et gâteaux. Les bacs ainsi assemblés seront prochainement installés dans la ville par le groupe des Incroyables Comestibles de Clermont l’Hérault, et plantés pour le printemps de fleurs et légumes à partagés.
La démarche est ouverte à tous, jardiniers, bricoleurs, gourmands… citoyens soucieux de reverdir la ville et de favoriser les échanges. Si participer au mouvement vous intéresse, vous pouvez contacter l’association Terre-Contact au 09 53 36 47 71, contact@terre-contact.com

« Incredible Edible », en français Incroyables Comestibles, est une initiative citoyenne apparue en 2008 à Todmorden, ville du nord de l’Angleterre. Suite au départ de ses industries, des habitants se sont mobilisés pour cultiver l’espoir et les terrains laissés en friche, planter des arbres fruitiers dans l’espace urbain, produire du miel, installer jardins potagers et bacs de plantes aromatiques et médicinales un peu partout : parking, rond points, autour des supermarchés… jusque devant le comissariat. Et le tout sous une même bannière: nourriture gratuite, et pour tous !

La ville a ainsi presque atteint l’autonomie alimentaire, et le mouvement fait des émules dans le monde entier.

En France, c’est en 2012 que la graine a germée, et gagne petit à petit du terrain sur tout le territoire : près d’une centaine de villes adhèrent déjà au mouvement.

 

Dans l’Hérault, ces valeurs de solidarité, de partage,de gratuité et d’échange autour du jardinage et de la production de nourriture séduisent aussi: après Montpellier il y a quelques années, un collectif s’est aussi monté notamment sur Gignac l’année dernière, soutenu par l’association Demain la Terre. Pèzenas se lance aussi dans l’aventure depuis l’été dernier, et c’est au tour de Clermont l’Hérault de rejoindre le mouvement : ouverte à tous, l’initiative est soutenue par des associations locales (Terre-Contact, Concordia, Colibris, V-Cap) et des particuliers enthousiastes ! Les objectifs et motivations sont multiples: favoriser le lien social et les échanges intergénérationnels, reverdir et embellir l’espace urbain, produire et partager légumes et condiments, jardiner et partager les expériences…

Jusqu’à présent, sur Clermont l’Hérault, un premier bac a été construit, installé et planté dans la cour intérieure de la Bibliothèque municipale Max Rouquette début novembre: choux, poireaux, fraises, fèves et même un agrume y poussent à la douceur de l’hiver.


Les dernières plantations, devant le Monastère

Début décembre, un nouveau site à été choisi par le collectif et a été restauré et planté par une quinzaine de participants, de bourache, thym, romarin, pensées… devant le Monastère Gorjan, rue du portail Naou.

Pour être éligible, un site doit simplement avoir:

  • de l’eau à proximité
  • au minimum un(e) habitant(e) référent(e), pour assurer l’entretien nécessaire.

Une carte participative est accessible en ligne afin de recencer les plantations effectuées et souhaitées sur la ville. Une inscription suffit!

Et le mouvement continu: prochainement, c’est dans le quartier du Souc et/ou au centre ville que devraient avoir lieu les prochaines plantations, en février. En attendant, des partenariats se tissent, avec la ressourcerie pour collecter du matériel et des graines, avec l’association Terre en Partage de Lodève pour installer des composteurs à proximité des espaces cultivés, avec les services techniques pour des apports de terre, ou encore avec la bibliothèque pour mettre en place une grainothèque, un espace de collecte et troc de graines.

Pour rejoindre le mouvement, ou être tenu au courant des prochains évènements autour de la démarche Incroyables Comestibles à Clermont l’Hérault, n’hésitez pas à contacter l’association Terre-Contact!

Plus d’informations sur la démarche: www.lesincroyablescomestibles.fr

© 2018 Terre-Contact, tous droits réservés.